Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos Tops > 10 destinations dont le nom a changé : attention !
10 destinations dont le nom a changé : attention !

10 destinations dont le nom a changé : attention !

Mis à jour le 30 novembre 2018 | , , ,
Publié le 18 juillet 2012

Par l’équipe du Guide Évasion, qui bosse sa géo

Vous pensez que Constantinople est une ville qui est toujours d’actualité ? Que Saint-Pétersbourg doit son nom à son fondateur Pierre le Grand ? Que Mumbai et Bombay sont deux villes différentes ? Alors ce top 10 est fait pour vous.

1 – Istanbul, Turquie : nommée Byzance par les Grecs pendant l’Antiquité, elle prend le nom de Constantinople grâce à Constantin (un empereur absolument pas nombriliste !), en 330, lorsqu’elle devient la capitale de l’Empire romain d’Orient. Pourquoi est-elle ensuite renommée Istanbul en 1930, alors qu’auparavant, Stamboul ne désignait que la Vieille Ville ? Simplement à la suite… d’une réforme de la langue. Original, non ?

2 – Saint Pétersbourg, Russie : la ville russe, qui doit son nom à l’apôtre Pierre et non pas à son fondateur le tsar Pierre le Grand, a connu pas moins de quatorze désignations différentes depuis ses origines ! Et pour ne prendre que quelques exemples : Piter-Bourkh, Petropolis… Mais également, et pour des raisons évidemment politiques, Petrograd ou Leningrad. Kolocho!

Saint-Pétersbourg

Rue de Saint-Pétersbourg      ©  dalbera

3 – République du Congo, Afrique : la République du Congo en Afrique a changé de nom en changeant de nationalité : anciennement Moyen-Congo lorsqu’elle était Française, elle est devenue la République populaire du Congo, puis la République congolaise. Elle a aussi été appelée Congo-Brazzaville. De quoi semer le trouble !

4 – République démocratique du Congo, Afrique : attention à ne pas confondre les deux Congo ! Apprenez bien ce qui suit : premièrement appelée Congo-Léopoldville, cette République est devenue le Zaïre, puis le Congo Belge, l’Etat indépendant du Congo et enfin la République du Congo, en passant par Congo-Kinshasa. Compliqué tout ça…

5 – Jérusalem, Israël : en plus de 2000 ans, Jérusalem a connu de nombreux noms. Elle a notamment été appelée par son diminutif biblique (la classe !), Salem. Tout le monde ne peut pas en dire autant ! L’Ancien Français l’a aussi référencée comme Hiérosolyme ou Solyme, un nom aussi poétique qu’exotique (et qui donne envie d’y passer ses vacances…). Aujourd’hui elle s’appelle Al Quds pour les arabes et Yerushaláyimpour les juifs.

Le Mur des Lamentations à Jérusalem

Le Mur des Lamentations à Jérusalem      © Jean Tiffon

6 – Mumbai, Inde : son ancien nom, Bombay, était officiel avant 1995. Pourquoi ce changement de nom intempestif ? Eh bien, tout simplement en l’honneur de la déesse hindoue Mumbadevi. Rassurez-vous, les deux noms s’utilisent encore aujourd’hui, et certains autochtones parlent encore de Bombay. Vous pouvez donc dire à vos amis que vous partez en vacances chez « la déesse mère », qui est la traduction française de Mumbai.

7 – Zimbabwe, Afrique : ce pays doit son nom aux ruines d’un ensemble architectural célèbre et évoque une ancienne civilisation. C’est en 1980, lors de la décolonisation, que les Africains remplacèrent le nom de Rhodésie (donné en l’honneur du colon britannique Cecil Rhodes) par le nom de Zimbabwe : une désignation plus locale et justifiée !

8 – Jordanie, Moyen-Orient : cet état quitte en 1949 son appellation de Transjordanie pour un nom un peu plus court (c’est toujours cinq lettres de moins). Son histoire mouvementée l’a aussi lié à la Cisjordanie, aujourd’hui partie des territoires palestiniens. Vous suivez ?

Petra, Jordanie

Petra, Jordanie      © Jean Tiffon

9 – Burkina Faso, Afrique : la Haute-Volta (dont le nom provient du fleuve qui coule dans la partie supérieure de la région) devient le Burkina Faso en 1984. Le nom de ce pays signifie littéralement « la patrie des hommes intègres ». Joli !

10 – Tanzanie, Afrique : le saviez-vous ? Le nom de ce pays est formé du « Tan » de Tanganyika et du « Zan » de Zanzibar, puisqu’elle est née de la fusion de ces deux États en 1964. Ou l’art d’affirmer son indépendance avec classe et dignité.

Vos commentaires

J’aurais noté en tout premier lieu le Myanmar, ancienne Birmanie ! 🙂

Pas faux ! Merci Marie-Ange

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Pas faux ! Merci Marie-Ange

J’aurais noté en tout premier lieu le Myanmar, ancienne Birmanie ! 🙂

Laissez un commentaire