Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos Tops > 10 destinations où se régaler en Espagne
10 destinations où se régaler en Espagne

10 destinations où se régaler en Espagne

Mis à jour le 9 janvier 2020 | ,
Publié le 13 septembre 2013

Par l’équipe du Guide Évasion

 

Du pays basque aux Canaries, on se laisse dépayser par la gastronomie d’Espagne qui se révèle très généreuse et pas toujours diététique, mais qu’importe ! L’appel de la paella ou du chocolate con churros sera plus fort que tout, croyez-nous ! On vous invite à découvrir des spécialités tout aussi emblématiques qui raviront vos palais.

Pays basque

La gastronomie basque est tout aussi foisonnante de l’autre côté des Pyrénées. La meilleure manière de découvrir sa richesse ? Tester la grande variété de pinchos, servis dans les bars et tavernes. Ces tapas locales raffinés reflètent particulièrement bien le terroir : poissons (morue, merlu), crustacés, viande, légumes, fromage… Les recettes sont innombrables, même si la morue reste l’un des ingrédients phares de ces amuses-bouches et plus largement de la cuisine basque. On peut la consommer simplement relevée d’huile d’olive et de piment (bacalao al pil pil), dans la porrusalda (soupe chaude à base de poireaux) ou à la sauce vizcaína (au poivron rouge), une recette largement répandue dans tout le pays.

pinchos

Les pinchos
photo credit: toolmantim via photopin cc     

Alicante

Outre la paella locale (arroz a la alicantina), ne manquez pas de goûter au délicieux turrón si vous visitez la province d’Alicante. Cette spécialité associée aux saveurs de Noël s’apprécie toutefois tout au long de l’année. Ce nougat espagnol répond à deux appellations suivant son origine géographique : le turrón de Alicante (dur), qui ressemble au nougat de Montélimar, et le turrón de Jijona (mou). À base d’amandes et de miel, c’est une douceur assez calorique mais très addictive !

turron

Turrón de Alicante et de Jijona.
photo credit: Lablascovegmenu via photopin cc     

Valence

Dans la capitale de la province éponyme, le riz se cuisine à toutes les sauces. Et pour cause : le parc naturel de la Albufera abrite quantité de rizières. Cette céréale constitue la base du arroz negro, qui doit sa couleur à l’encre de seiche, du arroz al horno (cuit au four avec des haricots, de la viande et des légumes) mais aussi de la paella, préparée avec de la viande ou des produits de la mer. Le célèbre plat espagnol connaît également une variante appelée fideuà (en référence au fideo, vermicelle qui remplace le riz). Et pourquoi ne pas tester un verre de horchata, sorte de lait végétal préparé avec du souchet (tubercule introduite par les Maures) et très apprécié des Valenciens durant les fortes chaleurs ?

horchateria

Une horchateria à Valence
photo credit: paularps via photopin cc     

Catalogne

Certaines traditions culinaires restent fortement ancrées dans la province catalane : la ville de Valls, par exemple, fête chaque année depuis 100 ans la Calçotada au cours de laquelle on mange des oignons nouveaux braisés à toutes les sauces et en grande quantité. Typique ! À Barcelone, profitez des richesses du marché de la Boqueria pour cuisiner vous-même d’excellents tapas. Certains nécessitent peu d’ingrédients et sont très simples à réaliser, comme le pan tumaca (pain frotté à l’ail et à la tomate), un cousin de la bruschetta italienne. Côté dessert, si la crème catalane a fait le tour du monde, on se régalera sur place des pastissets, pains à l’anis en forme de croissant aux nombreuses variantes.

boqueria

Charcuterie à la Boqueria
     ©  Maureen Vachet

Galice

Les fruits de mer ont une place de choix sur la table des Galiciens : Saint-Jacques, langoustines, pétoncles, crabes… tout ce qui vient de l’Atlantique est à prendre ! Surtout le poulpe, que l’on prépare avec de l’ail, du poivre et du paprika. Les saveurs maritimes se retrouvent également dans les empanadas, populaires dans toute l’Espagne et en Amérique du Sud, une spécialité à mi-chemin entre le chausson et la tourte. Ils sont fourrés de morue, sardines, ou encore de viande, légumes, fromage. Vous les trouverez en tapas aux côtés des délicieux pimientos de Padrón, petits piments verts qui peuvent se révéler très piquants si on tire la mauvaise pioche…

pimientos gastronomie spécialités espagne

Pimientos de padròn
photo credit: loeffelgenuss via photopin cc     

Andalousie

Séville est la patrie du gazpacho andaluz, une soupe froide qui se prépare avec des légumes crus et du pain trempé. Un délice de fraîcheur ! À Cordoue, on préfère le salmorejo, plus épais et généreusement assaisonné d’huile d’olive. Mais les Andalous raffolent également de viande, proposée principalement en filets (solomillos) et en côtelettes (chuletas). Dans les restaurants, on vous servira un rabo de toro, un pot-au-feu à base de queue de taureau. Dans le sud, on déguste aussi beaucoup de jambon : le jambon de serrano, que l’on fait sécher dans la région montagneuse des Alpujarras, et le jambon ibérico, issu de la chair des porcs pata negra. À Grenade, on accommode cette charcuterie avec du melon ou on la fait cuire dans du vin rouge (jamón a la alpujarrena). Pour les carnivores endurcis !

gazpacho

Gazpacho andaluz
photo credit: zordor via photopin cc     

Castille-La Manche

Dans la région rurale de la Castille où l’on peut se promener parmi les moulins séculaires, les spécialités reflètent une longue tradition agricole et une gastronomie plutôt modeste, en témoignent la soupe à l’ail ou le pisto manchego (ratatouille). Mais c’est également dans ces terres que pousse le safran (qui bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée), l’or rouge qui colore et parfume une multitude de plats espagnols. La province possède un autre atout gastronomique de taille : le fameux Manchego, un fromage à pâte pressée qui doit son goût unique à une race de brebis endémique et à la végétation caractéristique de ce coin de l’Espagne. Les Castillans aiment l’accompagner de pâte de coing. À rapporter dans ses bagages !

manchego

Le Manchego
photo credit: Ignotus the Mage via photopin cc     

Madrid

Difficile de visiter la capitale espagnole sans s’arrêter dans une churrería pour se régaler de churros trempés dans un chocolat chaud (chocolate con churros). Ces beignets étoilés largement consommés dans les fêtes foraines constituent le petit déjeuner des Madrilènes. Au menu de nombreux restaurants figure le cocido madrileño, ragoût de pois chiches et de viande, inspiré de la cuisine juive et très apprécié en automne et en hiver. Concernant l’apéritif, si les patatas bravas sont répandues dans tout le pays, elles se dégustent accompagnées d’une savoureuse sauce pimentée à la tomate, la salsa brava, spécifique à la capitale.

churros gastronomie spécialités espagne

photo credit: Gabi Rondon via photopin cc     

Îles Baléares

La cuisine des Baléares se fonde sur l’utilisation de l’huile d’olive, qui bénéficie depuis peu d’une appellation d’origine contrôlée, et du saindoux comme ingrédients de base. On retrouve la première dans la préparation de la caldereta de llagosta, une soupe à la langouste qui fait la fierté des Minorquins. Le saindoux, obtenu à partir d’une espèce de porc noir dont la chair est très appréciée par les locaux, sert à l’élaboration des ensaïmades, pâtisseries en spirale fourrées de cheveux d’ange ou de crème et inspirées des douceurs mauresques. Une spécialité majorquine qui s’achète pour le plus grand plaisir des gourmands dans l’ensemble de l’archipel.

ensaimadas gastronomie spécialités espagne

Ensaïmada
photo credit: kochtopf via photopin cc     

Îles Canaries

Dans l’archipel situé au large de l’Afrique, une indéniable touche exotique s’est invitée dans la gastronomie locale. Ainsi de nombreuses épices relèvent les plats les plus simples, telles les pommes de terre cuites à l’eau de mer (papas arrugadas) et accompagnées de mojos, sauces au poivron ou à la coriandre. Bien sûr, un séjour dans les îles canariennes est l’occasion de se délecter des fruits tropicaux cultivés sur place (mangue, ananas, banane, papaye, goyave…). C’est aussi le moment de découvrir toute une ribambelle de fromages honorables : le Majorero de Fuerteventura ou le Flor de Guía ne devraient pas laisser les amateurs indifférents.

majorero gastronomie spécialités espagne

Le Majorero
photo credit: Mumumío via photopin cc     

Image à la une : Piments au marché de la Boqueria © Dvemp
Laissez un commentaire