Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos Tops > 10 sculptures de nu au poil
10 sculptures de nu au poil

10 sculptures de nu au poil

12 octobre 2012 | ,

Par Iris, esthète au Guide Évasion

La Vénus de Milo, Alexandre d’Antioche (?), Musée du Louvre, Paris

On commence par la fameuse Vénus de Milo ! La célébrité de cette sculpture grecque pourrait venir du fait qu’elle est entourée de mystère. On n’est pas sûr de l’identité de l’artiste, de la statue (Aphrodite ?), de la raison du pourquoi du comment la statue a perdu certains de ses membres. Les bras peuvent vous en tomber !

La Vénus de Milo

La Vénus de Milo      ©  edwin.11

La Danaïde de Rodin, Musée du Luxembourg, Paris

Rodin reprend ici le thème mythologique des Danaïdes. L’artiste souligne avec brio le moment de désespoir de la Danaïde, qui, condamnée par les dieux à remplir éternellement une jarre sans fond, réalise l’impossibilité de la tâche. Sa chevelure répandue se confond avec l’eau qui s’écoule de la jarre, et son corps poli comme de l’ivoire contraste avec le bloc de marbre taillé plus sommairement. Une merveille.

La Danaïde de Rodin

La Danaïde de Rodin      ©  Ad Meskens

La Femme au miroir de Botero, Plaza de Colón, Madrid

Cette femme voluptueuse prend sa pleine mesure grâce à son ampleur dans l’espace. Ses formes généreuses deviennent palpables et offrent ce que l’artiste appelle une « alternative poétique à la réalité ». Si son visage évoque des influences grecques ou antiques, son corps nous rappelle certains cultes préhistoriques liés à la fertilité.

Le David de Michel Ange, Galleria dell’Accademia, Florence

Parce qu’un corps d’homme qui s’approche de la perfection, ça ne se refuse pas. Alors encore un grand classique : le célébrissime David de Michel Ange. Il ne mesure pas moins de 4,34 m et est un très bel exemple de la « magnification du nu viril »… Et pour les grands fans de David, pensez aussi à aller voir la sculpture – un brin plus féminine – de Donatello.

Le David de Michel Ange

Le David de Michel Ange      ©  Michel27

La Vénus de Lespugue, Musée de l’Homme, Paris

Une des plus célèbres représentations féminines préhistoriques, réalisée il y a environ 25000 ans. En ivoire de mammouth, cette figurine laisse supposer un hommage aux rondeurs féminines. La forme générale met en exergue les seins, le ventre et les hanches, tandis que la tête et les jambes créent un losange harmonieux. Une pièce remarquable par son extrême stylisation qui lui donne un net accent de modernité !

La Vénus de Lespugue

La Vénus de Lespugue      ©  lisby1

Arch of Hysteria de Louise Bourgeois, Hirshhorn Museum and Sculpture Garden, Washingtion D.C.

C’est la tension physique qui caractérise la sculpture de Louise Bourgeois : la contraction musculaire intense, aboutissant à la paralysie des membres, symbolise un état émotionnel extrême. Et le corps est rendu d’autant plus vulnérable qu’il est suspendu au plafond. L’artiste, faisant le choix de représenter un corps masculin dans une attitude traditionnellement associée à la femme, transgresse ici les rôles sociaux et sexuels.

L’abandon de Camille Claudel, Musée Rodin, Paris

Cette sculpture est inspirée d’une légende hindoue qui relate les amours contrariées d’un prince et d’une jeune fille. Sakountala, debout, s’abandonne dans les bras de son époux agenouillé dont l’étreinte est un véritable hommage à la fidélité. L’aspect parfaitement poli du marbre est une des spécificités du travail de Camille Claudel, qui se montre ici dans toute sa splendeur. Un travail sur l’expression corporelle simplement magnifique.

L'abandon de Camille Claudel

L’abandon de Camille Claudel      ©  shelmac

Black Nana de Niki de Saint Phalle, Musée Ludwig, Cologne

Certes, les Nanas de Niki de Saint Phalle ne sont pas tout à fait nues… Mais leurs formes généreuses sont suffisamment suggestives pour justifier leur place dans ce top 10. En effet, ces sculptures de femmes se caractérisent par leurs teintes vives, leurs silhouettes amusantes et leurs rondeurs exacerbées. Black Nana dévoile ses formes plantureuses dans une mouvance Pop’art qui explore la représentation artistique du rôle de la femme.

Le Rapt de Proserpine du Bernin, Musée Borghèse, Rome

Ok, là encore c’est un grand classique. Mais cette sculpture mérite sa place dans ce classement ! Les doigts du dieu des enfers s’enfoncent dans la chair de la femme avec une réalité incroyable. La grande maîtrise de technique du Bernin se révèle : les formes font glisser ou accrochent le regard. En regardant la sculpture, nous n’avons qu’une envie : toucher le corps de cette femme de pierre !

Le Rapt de Proserpine

Le Rapt de Proserpine      ©  Joseph Timmons

The Bowman and The Spearman de Ivan Meštrović, Congress Plaza Gardens, Chicago

Ceux qui veulent contempler de beaux muscles bien dessinés seront servis ! Deux statues monumentales se dressent pour exalter les Indiens d’Amérique et leur lutte pour leur survie. Meštrović a intensifié la puissance de leurs gestes en transformant les guerriers en visionnaires, qui utilisent leur imagination pour se fournir des armes. Habile !

Vos commentaires

Mention spéciale pour le titre de l’article 😉

Laissez un commentaire