Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir le Vietnam

Nos Tops > 10 villes irrésistibles au Vietnam
10 villes irrésistibles au Vietnam

10 villes irrésistibles au Vietnam

Mis à jour le 3 juillet 2019 |
Publié le 10 juin 2016

Les cités du Vietnam sont marquées, chacune à leur façon, par l’histoire mouvementée du pays et les vestiges de son empire. Voici un petit tour d’horizon de 10 villes à ne pas manquer lors de votre voyage au Vietnam*…

Sa Pa, la spectaculaire

Proche de la frontière chinoise, Sa Pa est une ville d’altitude où il fait bon avoir la tête dans les nuages. Les soirs de fêtes, l’église Notre-Dame du Rosaire devient le théâtre du « marché de l’amour », où se donnent rendez-vous les amoureux pour se déclarer leur flamme. C’est le point de départ de nombreuses randonnées, qui vous feront découvrir des paysages spectaculaires : rizières en terrasses, ponts suspendus, petits sentiers traversant les cultures de cardamome… dépaysement garanti !

Rizières en terrasse, Sa Pa, Vietnam

Rizières en terrasse, Sa Pa, Vietnam      ©  gnomeandi/shutterstock

Hué, l’impériale

Traversée par la rivière des Parfums, Hué est l’ancienne capitale des empereurs Nguyên. De cette époque, elle a gardé de magnifiques monuments, notamment la citadelle, repère de la cité impériale. Tout autour, vous pourrez découvrir les surprenantes maisons-jardins, tandis que sur l’autre rive s’élève la partie européenne de la ville, moderne et élégante. Aux alentours, laissez-vous charmer par les nombreux temples, pagodes mausolées et arènes impériales.

Hanoi, la française

Immeubles haussmanniens, réplique de l’opéra Garnier… non, vous n’êtes pas à Paris mais bien à Hanoï, la plus française des villes vietnamiennes ! Ce n’est pas pour autant que la culture locale s’efface, bien au contraire : le foisonnant marché Dong Xuan, la pagode des Ambassadeurs, transformée en siège de l’Église bouddhique, les spectacles de marionnettes sur l’eau du théâtre Thang Long et les autres merveilles de la capitale vous le prouveront ! Dans les environs d’Hanoï, vous pourrez flâner de rizières en sanctuaires, et visiter les plus belles pagodes du pays.

L'Opéra d'Hanoï, Vietnam

L’Opéra d’Hanoï, Vietnam      ©  Aoshi VN/shutterstock

Cat Ba Town, l’insulaire

À une vingtaine de kilomètres au sud de la baie d’Halong, l’île de Cat Ba abrite de nombreux joyaux naturels. La petite ville portuaire de Cat Ba Town est le point de départ idéal pour l’explorer : vous pourrez profiter des belles plages toutes proches, partir en croisière dans la sublime baie de Lan Ha et aller randonner dans la jungle du parc national (à 15 km NO de Cat Ba Town). Ouvrez grands les yeux : vous y apercevrez peut-être le rarissime langur, un singe dont l’espèce est en voie de disparition. Vous pourrez également vous aventurer dans l’Hospital Cave (à 10 km NO de Cat Ba Town), une grotte qui servit d’hôpital secret aux Viêt-congs durant la guerre, ou visiter Cannon Fort (à 2 km de Cat Ba Town), un ancien fort d’artillerie construit par les Français en 1942.

Da Nang, le « petit Singapour du Vietnam »

Grâce à sa situation géographique rêvée, à mi-chemin entre Hanoi et Hô Chi Minh-Ville, Da Nang jouit d’un incroyable potentiel économique et touristique. Ne manquez pas son temple cao dai, l’un des centres névralgiques du caodaïsme, et son musée Cham qui recèle la plus grande collection au monde d’art du Champa. À la sortie de Da Nang, vous attendent les majestueuses et mystiques montagnes de Marbre. Laissez-vous imprégner par la beauté des lieux…

Littoral près de Da Nang, Vietnam

Littoral près de Da Nang, Vietnam      ©  millicookbook/shutterstock

Hoi An, la colorée

Très marquée par les cultures chinoise et japonaise, Hoi An doit ironiquement son exceptionnelle conservation à l’abandon dont elle fut victime suite à l’ensablement de son port à partir du milieu du XVIIIe s. On peut aujourd’hui y admirer d’anciennes architectures, comme son somptueux pont japonais ou sa maison Phung Hung qui appartient à la même famille depuis 1780, ainsi que des maisons communes et de culte, des musées et des temples. Attachée à ses traditions, Hoi Han se pare d’un nombre incroyable de bâtons d’encens et de lampions de colorés, qui égayent la ville quand tombe la nuit : une explosion de couleurs dont le paroxysme est la fête des lampions, les soirs de pleine lune. Sa cuisine, très fine, est particulièrement réputée.

Nha Trang, la balnéaire

Station balnéaire très courue, Nha Trang, est devenue la capitale vietnamienne de la plongée. Ses nombreux sites de snorkelling permettent de découvrir la faune aquatique locale dans une eau limpide et agréable. Ne manquez pas le promontoire d’Hon Chong (à env. 4 km N de Nha Trang), qui offre une vue imprenable sur le large et les belles îles qui émergent en face de la ville.

Le grand Bouddha endormi de Nha Trang

Le grand Bouddha endormi de Nha Trang, Vietnam      ©  Sushko Anastasia/shutterstock

Dalat, la verdoyante

Épargnée par les conflits qui ont secoué le pays, Dalat s’étend sur de grands espaces naturels qui lui valent de nombreux surnoms, tous plus poétiques les uns que les autres : « ville des amoureux », « ville du printemps éternel »… C’est dans ces écrins de verdure, où baigne le lac Xuan Huong, que surgissent le Dalat Palace Hotel, témoin de l’évolution de la ville, ou la Crazy House avec son air de Gaudì. Dans les environs, les chutes du Dantala et de l’Éléphant sont un véritable enchantement.

Hô Chi Minh-ville, la métropole

Tours de verre et d’acier, circulation intense, larges avenues animées… pas de doute, vous êtes bien dans la plus grande métropole de l’Asie du Sud-Est ! Les spots les plus impressionnants ? La poste centrale, bâtie par l’atelier Eiffel, ainsi que la rue du Soulèvement-Populaire et l’ancien boulevard Charner, les deux artères principales. Pour une vue imprenable sur la ville, direction la terrasse du Bitexco Financial Tower : le panorama y est absolument magnifique, surtout quand vient la nuit. Derrière toutes cette modernité, Hô Chi Minh-ville n’oublie pourtant pas ses racines, et compte nombre de temples populaires et marchés traditionnels.

Hô Chi Minh Ville, Vietnam

Hô Chi Minh Ville, Vietnam      ©  De Visu/shutterstock

Can Tho, la marchande

Idéalement située au confluent de la rivière Can Tho et du Hau Giang, Can Tho est célèbre pour ses innombrables marchés flottants à la une chorégraphie étonnante. Les trois plus importants sont ceux de Cai Rang, Phong Dien et Phung Hiep. Il est préférable d’y aller le matin, avant 10h, car c’est là qu’ils sont les plus actifs.

Image à la Une : marché flottant de Can Tho ©Quang nguyen vinh/shutterstock

*Lien sponsorisé

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage