Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos Tops > 10 villes irrésistibles en Turquie
10 villes irrésistibles en Turquie

10 villes irrésistibles en Turquie

Mis à jour le 30 novembre 2018 |
Publié le 19 février 2014

Par l’équipe du Guide Évasion

La Turquie est un grand pays. Des marches de la Perse aux limites de l’Union européenne elle est parsemée de villes à l’histoire extraordinairement riche. Petit menu non exhaustif des cités incontournables à visiter.

Istanbul, la millénaire

Istanbul, Byzance, Constantinople. Quel que soit le nom qu’elle ait porté, il a toujours été synonyme de richesse et de magnificence. Carrefour entre l’Europe et l’Asie, la capitale culturelle turque brasse les mondes et ne laisse aucune place à l’ennui. Cité pleine de vie avec ses mosquées et ses bazars mais aussi ses galeries d’art contemporain et ses boîtes de nuit, elle est changeante et pleine de surprises.

Konya, la pieuse

Konya est l’un des berceaux de la civilisation turque. Elle a attiré bon nombre de poètes et de savant aux alentours dès XIIe siècle. Aujourd’hui ses habitants ont conservé un mode de vie très oriental : la ville regorge de mosquées et de musées mais sait aussi se faire agréable et vibrante dans la soirée.

Antalya, la méditerranéenne

Antalya est l’une des plus jolies villes de la côte méditerranéenne turque. Sa vieille ville constitue un exemple remarquable d’habitat ottoman. L’animation se concentre autour du vieux port où l’on trouvera une ribambelle de restaurants et de boutiques. Ne manquez pas le Musée archéologique, l’un des plus riches du pays.

Istanbul

Istanbul
     © Viacheslav Lopatin/Shutterstock

Safranbolu, l’ottomane

Ce joyau de l’urbanisme ottoman est plus qu’un musée en plein air : certes, il introduit parfaitement le visiteur dans l’art de vivre oriental des XVIII et XIXe s. Mais ses airs de cité commerçante où il fait bon vivre en font également une étape des plus agréable. Une ville absolument incontournable, la preuve, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Göreme, la spectaculaire

Trop spectaculaire pour garder l’anonymat Göreme est l’une des villes de Cappadoce à ne pas manquer. Ses nombreuses églises et son musée d’art rupestre en plein air viennent subtilement s’insérer dans un paysage à couper le souffle fait de milliers cheminées constituées par l’érosion. Faites un détour par Uçhisar, petite ville à 4 km de Göreme dont les ruelles recèlent de nombreuses maisons troglodytes. Dépaysement garanti !

Bodrum, la jet-set

Bodrum, la mythique Halicarnasse, est aujourd’hui une célèbre station balnéaire posée sur la côte égéenne. Tout y respire le farniente : les terrasses des cafés, les rues encombrés de boutiques et les magnifiques plages de sable telles que Ortakent, Karancir, Torba et bien d’autres.

Edirne, l’artiste

Cette ville du nord de la Turquie, située dans la partie européenne de la Turquie, cultive une atmosphère provinciale empreinte de parfum oriental. Elle possède de superbes mosquées résumant l’évolution de l’art ottoman à travers les siècles. Celle de Sélim, réalisée par l’architecte Sinan en 1574 est l’une des plus belles du monde.

Izmir, la jeune

Au début du XXe s. Izmir s’appelait encore Smyrne. Elle était peuplée par de nombreux Grecs et Arméniens, qui commerçaient dans toute le Méditerranée. Et puis patatras, la ville est ravagée par la guerre Gréco-Turque : plus de 180 000 réfugiés s’exilent. Aujourd’hui c’est une dynamique métropole turque, qui assure son avenir grâce à la vitalité de sa population, très jeune. Elle recèle quelques très belles maisons, en particulier dans le quartier d’Alsancak, lieu particulièrement animé par de nombreux bars.

Bodrum

Bodrum
     © Vladislav Gajic/Shutterstock

Amasya, la provinciale

Cette bourgade paisible du Nord du pays a tout pour elle : un décor naturel grandiose, le charme de ses anciens quartiers ottomans avec ses somptueuses demeures et quelques monuments illustrant le premier art musulman tel que la mosquée Sultan Beyazit ou la forteresse supérieure. Que demander de plus ?

Ayvalik, la balnéaire

Cette charmante station balnéaire de la côte égée, dont la vieille ville fut habitée par les grecs juqu’en 1923, est le lieu d’un sympathique marché qui se tient le jeudi : l’huile d’olive y est la grande spécialité. La baie face à la cité est parsemée de nombreuses îles vierges, qui invitent au farniente.

Photo de une : ©Boris Stroujko/Shutterstock
Vos commentaires

J’ai beaucoup entendu parler d’Antalya, et j’aimerai bien découvrir cette ville !

bonsoir je suis le visiteur de la Turquie et je serrais en famille alors je voudrais savoir quelque informations sur bodrum là ou je serrais héberger comme par exemple ou faire l’échange de monie les lieux a visité et autres.
merci

Bonjour,

Vous pourrez échanger votre argent dans les bureaux de change situés dans les zones touristiques et aéroports ainsi que dans certaines banques et postes.
Veillez à garder votre conserver vos bordereaux de change qui peuvent vous être demandés pour justifier certains achats. Dans la mesure du possible, évitez aussi d’échanger votre argent dans les hôtels, les taux ne sont pas toujours avantageux.
Pour ce qui est des visites, vous avez l’embarras du choix : les rues étroites du centre-ville, le château Saint-Pierre et sa chapelle des Hospitaliers, le Mausolée… Si vous avez une voiture, n’hésitez pas à faire le tour de la presqu’île ou à passer une journée au parc national de Pamukkale.
Bon voyage !

C’est un très beau pays

Merci

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Merci

C’est un très beau pays

Bonjour,

Vous pourrez échanger votre argent dans les bureaux de change situés dans les zones touristiques et aéroports ainsi que dans certaines banques et postes.
Veillez à garder votre conserver vos bordereaux de change qui peuvent vous être demandés pour justifier certains achats. Dans la mesure du possible, évitez aussi d’échanger votre argent dans les hôtels, les taux ne sont pas toujours avantageux.
Pour ce qui est des visites, vous avez l’embarras du choix : les rues étroites du centre-ville, le château Saint-Pierre et sa chapelle des Hospitaliers, le Mausolée… Si vous avez une voiture, n’hésitez pas à faire le tour de la presqu’île ou à passer une journée au parc national de Pamukkale.
Bon voyage !

Laissez un commentaire