Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Cuba

Nos Tops > Cuba : les plus beaux spots de snorkeling
Cuba : les plus beaux spots de snorkeling

Cuba : les plus beaux spots de snorkeling

Mis à jour le 18 juillet 2018 | ,
Publié le 13 juin 2018

Par Annie Crouzet, auteure Évasion

Vous avez choisi Cuba pour le snorkeling ? Bon choix ! L’île possède plus de 5 700 km de côtes qu’une barrière corallienne protège en partie, et quelque 1 600 îlots (cayos). À ne plus savoir où donner du tuba dans une eau incroyablement cristalline, qui se maintient en moyenne entre 24 ° et 29 °, selon la saison. On vous indique les meilleurs endroits pour enfiler votre masque et vos palmes.

➤ Amoureux de sable fin, ne ratez pas notre sélection des plus belles plages de Cuba.

Mise en palmes

Que voir en plongée et en snorkeling ? Cuba compterait plus de 700 espèces de poissons, 200 à 300 espèces d’éponges, 5 espèces de tortues marines. Sous l’eau, le spectacle est assuré avec les chirurgiens bleus, du genre plutôt solitaire et pas commode, ou avec les bancs de sergents-majors, en livrée rayée. Plutôt rare, celui qu’on appelle l’ange des Caraïbes, un poisson tricolore (noir-jaune-bleu) de toute beauté, joue les guest stars.

Notre conseil : emportez dans votre valise palmes, masque et tuba, car le matériel loué sur place est souvent de médiocre qualité. Ou en quantité insuffisante pour satisfaire tout le monde.

Cuba plongee snorkeling coraux

     © Vlad61/Shutterstock

Playa, mode d’emploi

On vous a indiqué un petit coin secret, mais, une fois sur place, vous y trouvez un restaurant ou un hôtel… Vous pouvez vous acquitter du day pass réclamé : en général, c’est de l’ordre de 15 CUC (le peso cubain convertible), soit dans les 13 €, mais cela peut grimper jusqu’à 50 CUC (42,50 €). Dans le prix sont inclus pour la journée repas, boissons et facilités (le fameux palapa ou parasol, toilettes, douche, etc.).

Plan B : négociez, surtout si vous ne restez qu’une heure ou deux. Ou allez juste un peu plus loin, où l’eau sera toujours aussi turquoise mais l’accès moins facile.

La Baie des Cochons et Punta Perdiz

Peu de courant et le récif à 100 m au large : à 10 km au nord de Playa Girón (au sud de Cuba) en direction de Playa Larga, Punta Perdiz fait de nombreux heureux. Au pied de son restaurant-bateau (15 CUC le day pass) et de ses rochers, il y a abondance de poissons multicolores, entre coraux et gorgones arborescentes.

Le plus : l’immersion dans l’histoire. Profitez-en pour visiter à Playa Girón le musée consacré au débarquement américain, raté, de la Baie des Cochons en 1961.

Baie des cochons Cuba snorkeling plongee

Baie des cochons      © MatyasRehak/Shutterstock

À 1h de La Havane : Jibacoa

C’est certainement l’un des spots de snorkeling les plus proches de La Havane. Jibacoa est à une soixantaine de kilomètres à l’est de la capitale : route (la Vía Blanca à quatre voies) et train (le fameux train Hershey, qui est une aventure à lui tout seul) vous y emmènent. Le récif est accessible de la plage, au-delà d’une bande d’algues. Deux hôtels se partagent la plus belle plage, le Memories et la Villa Trópico Jibacoa, mais il y en d’autres !

snorkeling Cuba Jibacoa plongee

Snorkeling à Jibacoa      © Zabashta

Au nord de Cuba : Isla Media Luna

Elle a inspiré en partie à Hemingway son dernier ouvrage : Îles à la dérive. Au nord de Cuba, dans l’archipel Jardines del Rey, Isla Media Luna campe au large de Caibarién et de Morón. Elle a tout de l’aquarium géant, vu la proximité de l’archipel avec la barrière corallienne.

Accès : en bateau par la Playa Pilar de Cayo Guillermo, qui est relié par un pont à Cayo Coco, autre îlot lui-même relié à l’île-mère par un pont-jetée long de 17 km.

Rendez-vous à La Havane pour en découvrir plus sur la vie d’Hemingway sur l’île.

Varadero : Playa Coral

Vous hésitez à vous lancer ? Alors, le Snorkeling Varadero Tour est fait pour vous. Direction Playa Coral, située au Km 15, à mi-chemin entre Matanzas et Varadero (au nord de Cuba). L’escapade (40 CUC, dans les 34 €) comporte aussi sur la route de l’aéroport une immersion dans l’eau plutôt fraîche (20 °) de la grotte Saturne (Cueva de Saturno), l’un de ces mystérieux cénotes (gouffres) de l’île, où frétillent de curieux poissons.

Le bémol : le pain avec lequel certains appâtent les poissons.

Cuba snorkeling grotte plongee

Cueva de Saturno      © GregorA. McDougall

À l’extrême ouest : María La Gorda

Quatre heures de route depuis La Havane. À l’extrême ouest de Cuba, au fond de la péninsule de Guanahacabibes, María La Gorda se mérite ! C’est le paradis des plongeurs. Les récifs coralliens sont d’une extrême richesse : on y voit des éponges tubulaires d’un jaune soleil incroyable, mais aussi des bancs de vivaneaux, des poissons anges… Rien ne vous empêche d’en rester, lors de ces sorties en mer, au snorkeling. Mais les récits de vos compagnons plongeurs vous feront vite céder à l’ivresse des profondeurs. Alors si vous voulez aller plus loin et passer à la plongée, c’est le bon endroit !

Notre conseil : rapprochez-vous d’un spécialiste comme Ultramarina pour en savoir plus.

Idées de séjours

Aux amateurs de prêt-à-plonger, on signale deux séjours d’une semaine à Cuba axés snorkeling. L’UCPA partage une base à Guajimico, dans le sud de l’île, entre Cienfuegos et Trinidad. Partant de Cienfuegos, Catlante Catamarans flâne en croisière dans un véritable jardin de la mer, l’archipel de Los Canarreos, qui compte 350 îlots.

➤ Après le snorkeling, c’est quoi le programme ?

Guajimico UCPA plongee Cuba snorkeling

Guajimico      © UCPA

Photo de couverture : ©Patryk Kosmider
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Cuba

15.90 €

Bannière Adserver