Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos Tops > Fêtes traditionnelles insolites
Fêtes traditionnelles insolites

Fêtes traditionnelles insolites

22 décembre 2011 | ,

Par l’équipe du guide Evasion

1. La Tomatina, en Espagne. Voilà une fête très salissante ! Organisée par la ville de Buñol chaque année à la fin du mois d’août, cette fête insolite consiste en un combat acharné à coup de tomates entre plusieurs milliers de personnes. Vers 11 h du matin, on crie « tomate, tomate, tomate », c’est le signal d’alarme : tous les camions déchargent par vague leurs fruits rouges et pendant une heure, les participants combattent jusqu’au dernier souffle, ou plutôt jusqu’à la dernière tomate. Attention, les tomates doivent être écrasées avant d’être lancées afin de ne blesser personne ! L’origine de la Tomatina remonte à 1945, lors d’une dispute entre habitants du village qui, dans la colère, se lancèrent des tomates à la figure.

2. Oktoberfest, en Allemagne. Prost ! Cette Fête de la bière a plus de 200 ans et constitue un des événements les plus populaires au monde avec plus de 6 millions de visiteurs chaque année, entre fin septembre et début octobre. C’est dans la ville de Munich, dans des tentes géantes, que les festivités ont lieu : bières servies en chopes d’un litre, musique traditionnelle bavaroise et bonne humeur sont de mise. Pensez à réserver une table avant si vous ne voulez pas vous retrouver à faire la queue, car la bière n’est servie qu’aux personnes assises ! La « fête d’octobre » remonte au 2 octobre 1810 lorsque le prince-héritier Louis fêtait ses noces avec la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghause ; tous les habitants de Munich furent conviés et décidèrent de réitérer les festivités chaque année.

3. Songkran, en Thaïlande. Marquant à la fois le Nouvel An thaï, le début de l’été, et la fête de l’eau, le Songkran est une fête chère au cœur des thaïlandais. Partout, c’est l’effervescence : batailles d’eau, spectacles, défilés, dégustations… Chaque région festoie pour l’événement : où que vous vous trouviez en Thaïlande à ce moment là, vous n’échapperez pas aux traditions. À Chiang Maï par exemple, il est impossible d’entreprendre une promenade dans les rues de la ville sans se faire asperger d’eau plusieurs fois !

La Tomatina à Buñol

La Tomatina à Buñol      © aaroncorey

 

4. Fête de la marmotte, Groundhog Day, Canada et Etats-Unis. Le jour de la Chandeleur, le 2 février, les habitants des villes canadiennes et de certains États du nord des États-Unis passent leur journée à attendre qu’une marmotte sorte de son terrier ! La légende veut qu’à cette date, si la marmotte montre le bout de son nez et parvient à voir son ombre à cause du soleil, elle retournera se coucher pendant encore six semaines, et l’hiver continuera. Par contre, si le temps est nuageux et qu’elle ne prend pas peur de son ombre, elle restera éveillée, annonçant alors l’arrivée du printemps.

5. La Fête des lanternes, en Chine. Les légendes chinoises racontent que c’est afin d’apaiser la colère du Dieu du feu menaçant d’incendier la capitale le 15e jour du premier mois lunaire que les habitants auraient défilé ce soir-là avec des lanternes rouges. Ils les auraient pendues à toutes les portes afin que le Dieu, croyant la ville déjà en flammes, s’en aille. De nos jours, c’est une fête très familiale durant laquelle les enfants, accompagnés de leurs parents, partent pour une promenade nocturne une lanterne à la main, créant une ambiance magique dans les villes.

6. Walpurgis, en Europe du Nord. Dans les pays du nord de l’Europe, pendant la nuit du 30 avril au 1er mai, est célébrée la nuit des Walpurgis communément appelée « nuit des sorcières ». Selon la légende, les esprits maléfiques seraient libérés ce jour là, donnant alors lieu à un grand nombre d’événements surnaturels. Aujourd’hui, ce sont les étudiants finlandais et suédois qui célèbrent le plus cette fête. Munis de leurs casquettes blanches, qu’ils reçoivent généralement à la fin du lycée, ils boivent du sima, boisson alcoolisée. À Helsinki, ils pique-niquent dans les parcs de la ville.

7. La fête de la tradition, en Argentine. Le 10 novembre, si vous avez l’occasion d’être en Argentine, ne manquez surtout pas la fête de la tradition. Vous mangerez de la viande succulente ou des empanadas et vous vous risquerez à une « jineteada » sur fond de musique traditionnelle. Le but de la jineatada est de rester plus de 30 secondes sur le dos d’un cheval « fou », défi que seuls les authentiques gauchos, peuplant la pampa sud-américaine, arrivent à surmonter. Un rodéo à l’argentine quoi.

8. La Saint Patrick, en Irlande. On aurait du mal à imaginer un irlandais sans vert et sans bière ce jour là. Mais qui était donc ce fameux Saint Patrick ? Gallois de naissance, il fut capturé durant son adolescence par des barbares et exilé en Irlande pendant six ans. Après quoi Dieu lui confia que son rôle futur serait de prêcher la parole du Christianisme aux Irlandais. Ainsi, pour expliquer le concept de la Sainte Trinité (le Père, le Fils et le Saint Esprit), il utilisa le trèfle à trois feuilles.

Fête de la Saint Patrick à Dublin

Fête de la Saint Patrick à Dublin      © DR

 

9. Evala, au Togo. Evala, signifiant « première initiation du jeune garçon », est une cérémonie d’initiation où les jeunes Kabyès de différents villages s’adonnent à des luttes incroyables afin de pouvoir prétendre au passage à l’âge adulte. Mais beaucoup d’autres activités sont pratiquées durant cette fête : la danse, le chant ou la vente du Tchoukoutou, boisson alcoolisée traditionnelle fabriquée au Togo et préparée à partir du mil (céréale très consommée en Afrique).

10. Fêtes de Bayonne, en France. Ah Léon, Léon, roi de Bayonne, roi de Bayonne ! C’est en 1932 qu’ont eues lieu les premières fêtes de Bayonne, inspirées de celles de San Fermin à Pampelune. Les festivités commencent généralement après qu’une personnalité invitée jette les clefs de la ville du balcon de la mairie. Bayonne est alors aux mains des citoyens durant 5 jours et 5 nuits, pour le meilleur (concerts de bandas, bals populaires…) et pour le pire (beuverie généralisée) ! La tradition veut que plusieurs courses de vaches se déroulent dans le centre de la ville. Les participants sont tous vêtus de blanc et de rouge (couleurs du Pays basque).

Course de vaches à Bayonne

Course de vaches à Bayonne      © Eoze04

 

Et vous, vous avez eu l’occasion de participer à l’une des ces fêtes traditionnelles ? Racontez !

Si vous avez aimé ce TOP, celui sur les sports et loisirs traditionnels ou celui sur les coutumes de mariage dans le monde devraient également vous plaire !

Vos commentaires

La fête des lumières à Lyon (France) est à ne pas manquer également, le 8 décembre, et souvent la semaine qui suit ou qui précède. J’ai plutôt l’habitude de parler de voyages à l’autre bout du monde, mais c’est la fête de ma ville natale qui m’est venue à l’esprit.

Merci pour cette suggestion! Oui la fête des lumières est un événement désormais incontournable. On fera sà»rement un article sur le sujet même si elle vient juste de passer… L’année prochaine?

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Merci pour cette suggestion! Oui la fête des lumières est un événement désormais incontournable. On fera sà»rement un article sur le sujet même si elle vient juste de passer… L’année prochaine?

La fête des lumières à Lyon (France) est à ne pas manquer également, le 8 décembre, et souvent la semaine qui suit ou qui précède. J’ai plutôt l’habitude de parler de voyages à l’autre bout du monde, mais c’est la fête de ma ville natale qui m’est venue à l’esprit.

Laissez un commentaire

Les articles les plus lus