Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos Tops > Les 10 plus grandes courses nautiques
Les 10 plus grandes courses nautiques

Les 10 plus grandes courses nautiques

Mis à jour le 13 décembre 2017 | ,
Publié le 2 septembre 2012

Aujourd’hui, nous vous parlons de courses… Mais pas n’importe lesquelles ! Voici notre top 10 des plus grandes courses nautiques !

La Coupe de l’America

C’est la plus ancienne et la plus mythique. Il faut dire que la première eut lieu en 1851 ! Elle marche de paire avec la Coupe Louis Vuitton, car c’est le gagnant de cette dernière, le challenger, qui défit l’ancien vainqueur, le defender. Son nom ? Il vient d’une ancienne compétition, la Coupe des Cent Guinées, remportée en 1851 par une goélette, l’America, face aux 14 meilleurs navires britanniques…

coupe-america-bateau

La Coupe de l’America      ©  davidyuweb

Le Vendée Globe

Un tour du monde en solitaire, sans escales et sans assistance, rien que ça ! La course – surnommée « l’Everest de la mer » à cause de sa difficulté – prend la mer tous les quatre ans, au départ des Sables d’Olonne, en Vendée. Le record, amélioré en 2013 par François Gabart, est de 76 jours, 2 heures, 16 minutes et 40 secondes. Le premier à avoir remporté cette course est un certain Titouan Lamazou…

vendee-globe-bateau

A quai avant le départ      ©  kaïs miled

La Volvo Ocean Race

Anciennement appelée Whitbread Round the World Race, cette course se fait par étapes et n’est réservée qu’aux monocoques. En 2012, le départ fut donné à Alicante en Espagne et, neuf étapes plus tard, la course s’acheva à Galway en Irlande. C’est la Groupama Sailing Team qui remporta la course cette année sur les six équipages concurrents.

volvo-ocean-race-bateau

Le bateau Camper      ©  CAMPER with Emirates Team New Zealand

La Route du Rhum

Ici pas de tour du monde, une « simple » traversée de l’océan atlantique, sur les traces des anciens bateaux marchands. Créée en réponse au refus de 56 bateaux jugés trop gros par les anglais, elle est relativement courte (10 jours à peine) et relie tous les quatre ans Saint Malo à Pointe-à-Pitre. Mais l’Atlantique est fourbe, les abandons et accidents sont nombreux…

route-du-rhum-bateau

La route du rhum      ©  Altaide

Le Trophée Jules Verne

Ce n’est pas vraiment un course. Mais ce trophée englobe toutes les courses et récompense les plus rapides. Dans la droite lignée du Tour du monde en 80 jours, le but est – sans escales ni assistance, mais en équipe – de boucler le plus rapidement possible un tour du monde (soit plus de 40 000 km). Le prix est unique et se transmet en cas de nouveau record. Il est détenu par Loïck Peyron et ses 14 coéquipiers, à bord du trimaran Maxi Banque Populaire V, véritable Usain Bolt marin.

trophee-jules-verne-bateau

Pour le trophée Jules Verne, seul le temps compte      ©  Brest EnVies

La Solitaire du Figaro

C’est une course assez aypique que la Solitaire du Figaro : elle a lieu tous les trois ans, n’a jamais le même parcours et se découpe en 3 ou 4 étapes. Autre caractéristique, les marins n’ont pas le choix de leur bateau, c’est le même pour tous. Du coup des amateurs peuvent y prendre part, d’autant qu’elle ne dure qu’une dizaine de jours. Elle fait partie des courses nautiques les plus attendues de l’hexagone.

solitaire-le-figaro-bateau

Le départ de la Solitaire      ©  Régates JO

La Transat Jacques Vabre

On l’appelle la route du café. Elle ralie Le Havre à l’Amérique du sud (depuis deux ans le Costa-Rica), et sert souvent de préparation à la Vendée Globe, surtout pour les gros bateaux. Son originalité est que, malgré qu’elle ne dure qu’une dizaine de jours (pour les meilleurs seulement !), elle peut se faire aussi bien en solitaire qu’à deux.

jacques-vabre-bateau

La transat Jacques Vabre      ©  Altaide

L’Admiral’s Cup

Elle était l’équivalent de Wimbledon pour la voile, le rendez-vous de tous les plus grands marins du monde, une sorte de championat du monde de voile en haute mer. Mais depuis 2005, la fameuse Admiral’s Cup n’est plus, faute de participants… Mais rassurez-vous, on parle depuis quelques temps d’un retour triomphal de l’une des plus prestigieuses de toutes les courses en mer !

admirals-cup-bateau

Ligne d’horizon      ©  italianoadoravel on/off holidays

La Fastnet Race

C’est l’une des plus dures, des plus éprouvantes et des plus dangeureuses courses nautiques qui soient. Elle fut crée en 1925 et réunit les plus grands skippers du monde. Mais en 1979, ce ne sont pas moins de 15 marins qui y laissèrent la vie, et sur les 306 bateaux partis, seuls 86 passèrent la ligne d’arrivée, les autres furent contraints à l’abandon par des éléments déchainés.

fastnet-race-bateau

La fastnet race      ©  Altaide

La Tall Ship’s Race

Ici on joue dans la catégorie poids lourds. Voire des très lourds. Pourquoi ? Parce que ce sont les plus gros voiliers au monde qui s’affrontent, les navires écoles, mesurant entre 10 et 115 mètres de long, qui passent bien souvent la barre des cents tonneaux… tout ça pour favoriser l’amitié internationale et l’échange. Il y a même un prix décerné au bateau le plus amical, le Sail Training International Friendship Trophy !

talls-ship-race-bateau

Les géants de la Tall’s Ship Race      ©  dirk huijssoon

Vos commentaires

Ce site est génial !
Merci beaucoup pour vote aide et du renseignement apporté.

Laissez un commentaire