Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Où et quand partir ? > Saisons > Juin 2015 : nos destinations préférées
Juin 2015 : nos destinations préférées

Juin 2015 : nos destinations préférées

Mis à jour le 30 novembre 2018 | , ,
Publié le 25 mai 2015

Cette année, pour sortir de l’éternel débat entre juilletistes et aoutiens, pourquoi ne pas vous offrir des congés d’été anticipés et décider de partir en juin ? En plus de profiter de températures de plus en plus estivales et de tarifs de mi-saison, vous aurez la chance d’échapper aux foules de vacanciers les plus denses : plutôt un bon plan, non ? Voici notre sélection de quatre destinations qui devraient vous convaincre de sauter le pas !

Bali, pour un voyage sportif au bout du monde

Véritable paradis sur terre pour les amateurs de plages et farniente, Bali est également une destination sportive très prisée, avec un cadre naturel d’exception. En juin, la saison des pluies vient de se terminer et l’île se transforme en terrain d’exploration rêvé pour les sportifs de tous niveaux, entre mer et volcan. Les randonneurs pourront ainsi s’attaquer à l’ascension du mont Batur et du mont Agung, à l’est de l’île, ou se lancer dans un trek jusqu’aux falaises de Atuh beach, sur la petite île de Nusa Penida. Les mordus de glisse trouveront quant à eux leur bonheur en surfant dans la péninsule du Bukit (les débutants iront à Balangan tandis que les surfeurs chevronnés iront affronter la célèbre vague d’Uluwatu), tout au sud, ou en descendant en rafting la rivière autour de Sidemen, à l’est. Les amateurs de fonds marins seront eux aussi comblés avec les nombreuses plages de l’île qui se prêtent à merveille à la plongée et au snorkeling. Nos spots préférés ? L’île Menjangan, au nord-ouest, et l’épave du Liberty, au large de Tulamben.
Un circuit sportif à Bali ? Si vous souhaitez embarquer pour un séjour 100% sport, faites confiance à Seaquest Adventures. Julien Roche, un aventurier passionné par la voile, a fondé son agence de croisières en Indonésie et vous propose un périple balinais intensif et dépaysant, entre terre et mer. En 14 jours, il vous emmènera voir le meilleur de Bali, entre randonnées sur les sommets et snorkeling sur les plus belles plages de l’île rouge.

Récif de corail à Bali ©Rich Carey/shutterstock

Récif de corail à Bali      © Rich Carey/shutterstock

Santorin et les Cyclades, pour un séjour 100% farniente

Envie de vous prélasser dans des petites criques secrètes à seulement quelques heures de Paris ? Envolez-vous pour la Grèce, vers les Cyclades, où vous trouverez forcément une plage à votre goût. En juin, nous vous conseillons de vous rendre dans les îles les plus orientales, où vous profiterez d’un climat on ne peut plus idéal (25°C en moyenne) et d’un bord de mer encore vierge de vacanciers. À Santorin, l’île volcan, direction le village d’Oia, tout au nord, à la découverte de ses maisons typiques et de ses très belles plages de galets (coup de cœur pour celles de Katharos et du cap de Koloumbo). Et pour une journée de rêve, partez à la découverte de La caldeira : descendez au cœur du cratère, émerveillez-vous devant les paysages lunaires du parc géologique naturel de l’îlot Néa Kaméni et prélassez-vous dans les sources chaudes de Palia Kaméni. Une expérience hors du commun !
Comment se rendre à Santorin ? À partir du 17 juin, Transavia propose des liaisons directes Paris-Santorin (un vol par semaine en juin, comptez env. 250€ l’A/R). Vous souhaitez voyager à d’autres dates ? Atterrissez à Athènes (A/R Athènes-Paris à partir de 150€ avec Transavia ; également départs depuis Lyon et Nantes) ou à Mykonos (à partir du 5 juillet, Easyjet propose 1 vol supplémentaire au départ de Paris CDG à des prix parfois très intéressants, en plus de ses 4 liaisons hebdomadaires au départ d’Orly qui commencent le 30 juin), puis rejoignez l’île en bateau (comptez env. 35€ pour un A/S Athènes-Santorin d’un peu plus de 7h et env. 60€ pour une liaison d’env. 5h ; env. 60€ pour un A/S Mykonos-Santorin de 2 à 3h).

L’Ouest américain, pour un roadtrip dans les parcs mythiques

Et si cette année vous partiez enfin pour ce once in a lifetime trip dans l’Ouest américain ? Profitez-en : le mois de juin est la période idéale pour se lancer dans cette aventure outre-atlantique ! Il ne fait pas encore trop chaud (un atout considérable quand on sait que les températures peuvent atteindre les 50°C en plein milieu de l’été dans certains coins), mais surtout, les parcs les plus célèbres sont ne sont pas encore pris d’assaut par les hordes de touristes. En deux, trois semaines ou même plus, organisez le roadtrip de vos rêves afin de profiter au mieux des parcs les plus incontournables de la région. Sur le plateau du Colorado, passage obligé par le vertigineux Grand Canyon National Park (dont nous vous conseillons de visiter la rive nord) et le très cinématographique Monument Valley National Park. Dans la sierra Nevada, allez rendre visite au plus vieil arbre du monde, le General Sherman, à Sequoia National Park. Et si vous passez par les Rocheuses, plus au nord, émerveillez-vous devant les geysers en action de Yellowstone National Park : un spectacle inoubliable.
Une voiture de location ? La voiture est le moyen de transport idéal pour découvrir l’Ouest américain. Vous pouvez réserver votre véhicule avant de partir en passant par le site Carigami, qui propose un large éventail d’agences de location implantées aux États-Unis et offre de nombreux avantages (pas de frais d’annulation jusqu’à 24h avant la location, un service client gratuit et des milliers d’avis de clients consultables en ligne).

Grand Canyon National Park ©Alexander Petrenko/shutterstock

Grand Canyon National Park      © Alexander Petrenko/shutterstock

Málaga, pour un week-end culture et soleil

Vous pensiez que Málaga n’était qu’une destination bronzette et fiesta ? Loin de là ! Ces dernières années, la ville a considérablement enrichi son offre culturelle avec l’ouverture et la modernisation de plusieurs musées d’exception : une occasion parfaite pour s’offrir un petit week-end andalou ! Premier stop obligatoire, le Cubo (Pasaje Doctor Carrillo Casaux, s/n, Muelle Uno, +34 951 926 200), musée provisoire du Centre Pompidou installé à Málaga depuis mars 2015, qui accueille, dans une architecture carrée et minimaliste, une sélection pointue de 90 œuvres modernes (Bacon, Picasso, Chagall, Magritte, Ernst ou encore Brancusi) et contemporaines (Rineke Dijkstra, Sophie Calle ou Kader Attia) de la maison mère parisienne. Le musée Thyssen de Madrid a lui aussi installé ses quartiers dans la ville andalouse : vous retrouverez au musée de Thyssen de Málaga (Plaza Carmen Thyssen, +34 902 303131) une riche collection de chef-d’œuvres du XIXe siècle espagnol et la très belle exposition Summer Days : from Sorolla to Hopper. Enfin, impossible de ne pas faire un tour au  musée Picasso (Palacio de Buenavista, Calle San Agustín, 8). Vous pourrez y admirer une collection de plus de 200 œuvres de l’artiste originaire de Málaga ainsi que des expositions temporaires pointues (à partir du 10 juin, c’est l’œuvre de la plasticienne française Louise Bourgeois qui est mise à l’honneur).
Où se baigner à Malaga et dans ses environs ? Après ce bain de culture intense, n’oublions pas que Málaga reste une destination balnéaire de choix : il serait donc dommage de repartir sans avoir goûté à la Méditerranée ! Pour les baigneurs pressés, direction la Malagueta, une belle étendue de sable de 1 200 m à deux pas de la ville, très animée. 15 km plus à l’E, la plage du petit village de Rincón de la Victoria est parfaite pour ceux qui préfèrent bronzer loin des touristes.

Image à la Une : Santorin ©Anastasios71/shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage