Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Où et quand partir ? > Saisons > Nos destinations de septembre
Nos destinations de septembre

Nos destinations de septembre

Mis à jour le 26 juin 2018
Publié le 29 août 2012

Par l’équipe du Guide évasion, qui cherche des idées vacances pour vous

Septembre est un des meilleurs mois de l’année pour faire un break, a fortiori si vous avez travaillé avec acharnement pendant l’été. À votre tour de profiter… Nous vous proposons quatre destinations, pour toutes les envies.

Partir loin : New York relax

NYC est une destination qu’il faut tester au moins une fois dans sa vie. Pourquoi pas en septembre, lorsque la foule (et les prix) se font un (petit) peu moindres ? Il y fait bien moins chaud même si le soleil brille souvent. Vous pourrez voir dans toute sa splendeur la ville qui ne dort jamais, et vous promener en short sur la High Line. Le 11 septembre, une grande manifestation a lieu pour la onzième commémoration des attentats : rendez-vous à Ground Zero !

Durée idéale : 10 jours, c’est parfait, ni trop long ni trop court. Vous aurez le temps de faire toutes les découvertes que vous souhaitez, sans vous épuiser.
Budget :
évidemment, la Grosse Pomme a un prix… mais c’est tout l’intérêt de partir au mois de septembre : les billets d’avion sont moins élevés qu’en juillet ou en août. Si vous n’êtes pas du genre prévoyant, pensez aux billets de dernière minute, vous pourrez vous en sortir pour environ 500 euros l’aller-retour. Sur place, les hôtels ne sont pas donnés non plus : à vous de trouver le bon plan… Pourquoi ne pas loger chez l’habitant ?
Sites internet :
http://www.cnewyork.net/

La High Line de New York

     © Shutterstock

Partir au soleil : Croatie, farniente ou culture ?

Septembre est le mois idéal pour visiter la Croatie : peu de touristes, des prix à la baisse et une mer chauffée par l’été. De l’Istrie à Dubrovnik, voyagez le long de la côte croate ! Des coins de paradis sont encore à découvrir pour les accrocs au farniente. Pour les mordus de culture : en septembre se déroule à Zagreb le festival mondial du théâtre et les Journées européennes du patrimoine.

Durée idéale : une à deux semaines.
Budget :
prévoyez entre 300 et 400 euros l’aller-retour en avion. Vous pouvez aussi essayer de combiner en une seule offre l’avion et la demi-pension pour une semaine si vous n’êtes pas un grand pro de l’organisation et préférez le confort à l’aventure, les tarifs pouvant être intéressants.
Sites internet :
http://croatia.hr/fr-FR/Homepage, http://www.encroatie.com/

Dubrovnik

Dubrovnik      © Alex E Proimos

Partir pas cher : Alsace, séjour viticole

Un bel ensoleillement, des températures douces et une région très agréable, voilà ce qui vous attend ! Les 15 000 ha de vignoble présentent un paysage magnifique, propice à de belles balades. L’avantage de partir en septembre : c’est le point culminant de la saison viticole avec le début des vendanges et la dégustation du vin nouveau. Petit conseil : arrêtez-vous boire un verre de temps en temps (si vous ne conduisez pas, ça va sans dire) dans un des nombreux domaines viticoles qui ouvrent leur porte… Ou bien, sortez le grand jeu et faites carrément la route des vins d’Alsace !

Durée idéale : une semaine.
Budget :
l’aller-retour Paris/Strasbourg vous coutera une bonne centaine d’euros. Privilégiez les logements chez l’habitant (à partir de 45 euros/2 pers. la nuit), les sympathiques locaux n’hésitant pas à vous conseiller et à partager avec vous la connaissance de leur région.
Sites internet :
http://www.tourisme-alsace.com/, http://www.alsace-route-des-vins.com/NewVersion/index.cfm

vignes d'Alsace

Vignes d’Alsace et Château de Kintzheim – Alsace – France      © Daniel Gerber

Partir deux jours : Deauville, chabadabada

Si vous êtes revenus de vacances mais que la perspective de la rentrée vous déprime, rien de mieux qu’un petit week-end en Normandie pour vous détendre. Deauville propose du vendredi 31 août au dimanche 9 septembre son célèbre festival du cinéma américain… Au programme : avant-premières mondiales, hommages, documentaires et leçons de scénario, expo photo de Yul Brynner en plein air sur la plage et visites guidées sur la thématique du cinéma. Baignade pour se rafraîchir et course à l’autographe pourront vous occuper le reste du temps.

Durée idéale : un grand week-end
Budget :
depuis Paris, le trajet en train n’est pas long (environ deux heures) et coûte une cinquantaine d’euros. Pour la nuit d’hôtel en revanche, prévoyez au moins entre 100 et 150 euros pour deux personnes (le festival fait vite monter les prix…). Mais attention, pensez à réserver ! Sinon, vous avez toujours la solution camping : environ 30 euros par nuit pour une tente et 80 euros par nuit pour un mobil-home.
Site internet :
http://www.deauville.org/fr/

Deauville

Deauville      © Ella 2007

Laissez un commentaire