Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Où et quand partir ? > Saisons > Où et quand voyager en Asie pour éviter la mousson ?
Où et quand voyager en Asie pour éviter la mousson ?

Où et quand voyager en Asie pour éviter la mousson ?

Mis à jour le 20 juin 2019 | ,
Publié le 27 mars 2013

Pas facile de s’y retrouver avec la mousson en Asie : il y a les moussons d’été, d’hiver, les sèches, les diluviennes… Pas facile non plus de savoir où partir et quand en fonction de ces intempéries, c’est pourquoi nous vous proposons de passer les pays en revue, d’est en ouest. Retrouvez aussi à la fin de cet article le tableau récapitulatif des meilleures périodes !

Pour être sûr de partir au meilleur moment, organisez votre voyage avec un guide local.*

Maldives

Sur cet archipel d’îles coralliennes, la mousson du sud-ouest arrive dès le mois de mai et dure jusqu’à novembre. Les îles du nord des Maldives sont les plus touchées et pendant cette période, la mer est souvent agitée. La mousson du Nord-Est commence, quant à elle, en décembre. Elle a peu d’incidence sur le Nord, protégé par le Sri Lanka. Toutefois, au niveau de Malé (centre), l’atoll d’Addus, situé au-delà de l’équateur, est celui où les précipitations sont les plus importantes.
Meilleure période : de janvier à avril.
Période à éviter : de mai à novembre.

Inde

La mousson arrive en Inde par l’ouest (Bangalore, Goa, Bombay) dès juin, souvent avec des précipitations torrentielles et de violents orages, notamment en juillet. Elle se termine entre la fin septembre (au Nord-Ouest) et la fin octobre (Nord-Est). L’hiver, de la mi-novembre à la mi-mars, reste la meilleure saison pour voyager en Inde. Toutefois, le Cachemire, le Ladakh, le Sikkim, et le Nord de l’Assam sont à éviter en janvier à cause du froid. En mars-avril, les températures restent clémentes au Rajasthan, dans les régions côtières et la plaine du Gange. Le Sud-Est et la pointe Sud connaissent des moussons tardives, moins denses mais parfois accompagnées en novembre de cyclones violents sur les côtes du golfe du Bengale. La mousson d’hiver vient, quant à elle, du Nord-Est et concerne donc principalement les seules régions du nord.
Meilleure période : de novembre à mars.
Période à éviter : de juin à octobre.

Sri Lanka

Le Sri Lanka subit une mousson durant la période de mai à fin-août sur la côte Occidentale et le Sud du pays. La petite mousson a lieu (mais cela ne se produit pas certaines années) d’octobre à fin-janvier sur le côte Nord-Est (Trincomalee). La fréquentation de celle-ci est donc favorable de février à septembre. Pour la côte Sud-Ouest (Colombo), la période la plus ensoleillée et la moins pluvieuse s’étend de janvier à mars. A noter que la mer y est agitée d’avril à septembre. Sur la côte Est, elle est calme de mars à octobre.
Meilleure période : de janvier à avril.
Période à éviter : de mai à fin août.

Birmanie

La saison des pluies dure de mai-juin à octobre en Birmanie. La côte Nord est la plus touchée, ainsi que le delta de l’Irrawaddy et la côte de Tenasserim. Les averses y sont courtes et violentes. Bien souvent, le ciel reste nuageux et l’atmosphère pesante. À l’intérieur du pays, sur le plateau et dans la plaine de Mandalay, les pluies sont moins fréquentes. Des cyclones peuvent se manifester durant cette période sur les côtes du pays. La saison chaude (mars à mai) est particulièrement agréable dans les régions montagneuses, plus fraîches.
Meilleure période : de novembre à février.
Période à éviter : de mai à octobre.

Thaïlande

En Thaïlande, la mousson sévit de juin à octobre mais il est possible de profiter de longues heures de soleil pendant cette période. Dans la région de Bangkok ont lieu de violents mais éphémères orages. La région de Pattaya bénéficie d’un microclimat particulièrement ensoleillé. Sur la côte Ouest, d’abondantes pluies se prolongent jusqu’à novembre. De rares typhons peuvent traverser le golfe de Thaïlande en septembre et octobre. Dans le Nord, les pluies, moins violentes, durent souvent plusieurs jours d’affilée.
Meilleure période : de janvier à avril.
Période à éviter : de juin à octobre.

Balade à dos d'éléphant autour de Chiang Maï

Balade à dos d’éléphant autour de Chiang Maï      © Aungkul Intaraprasong/shutterstock

Cambodge

Au Cambodge, la mousson d’été, qui commence dès le mois de mai, se termine début novembre au Nord du pays et fin novembre dans le Sud et la capitale. Les pluies tombent en abondance sur la chaîne montagneuse des Cardamomes, dans le Sud-Ouest. En avril et mai, l’atmosphère est pesante. Par ailleurs, des typhons peuvent frapper le pays vers septembre-octobre. En revanche, la mousson du Nord-Est, qui souffle de novembre à mars, apporte très peu de pluies. Les mois de décembre et de janvier sont les meilleurs moments pour voyager au Cambodge.
Meilleure période : de décembre-janvier.
Période à éviter : de mai à novembre.

Vietnam

C’est dans la région de Hanoï que débute en mai la saison des pluies. Elle atteint son paroxysme en juillet-août avant de prendre fin en octobre. Au Centre, il faut attendre juillet pour voir les premières pluies. Les températures douces voire fraîches de la période de novembre à fin avril, début mai offrent le meilleur moment pour se rendre au Nord, malgré un temps gris et brumeux. Au Centre, partez entre février et mai pour éviter les précipitations de décembre et janvier. Quant à la région de Hô Chi Minh-Ville, réservez entre décembre et avril, période la plus sèche. On note également des menaces de typhons dans ces deux parties du pays pour les mois de septembre et octobre.
Meilleure période : de décembre à avril.
Période à éviter : de mai à octobre.

vietnam hoi han

Hoi Han      © Rafal Cichawa/shutterstock

Malaisie

Si vous êtes seulement disponible pendant la saison estivale, envolez-vous pour la Malaisie ! En effet, la côte Est de la péninsule (Kota bharu) et la Malaisie orientale (Dandakan, Kuching) restent très ensoleillées avec des pluies peu abondantes. C’est également une bonne saison pour visiter Kuala Lumpur. En revanche, la période de novembre à fin février est à éviter. Pour la côte Ouest, préférez décembre et mars, ou, à la rigueur, juin et juillet. Vous éviterez ainsi les pluies orageuses entre août et novembre. A noter que le parc national de Taman Negara est fermé de mi-novembre à mi-janvier.
Meilleure période : de mai à septembre.
Période à éviter : de novembre à février.

Singapour

L’île qui ne cesse de gagner du terrain sur la mer est à visiter pendant la mousson du Nord-Est, en décembre et janvier, et dans une moindre mesure en novembre et février. Les épisodes de fortes chaleurs y sont assez limités dans la durée. En mai débute la mousson du Sud-Ouest qui apporte des températures très élevées, du soleil, mais également de violents orages. Elle prend fin en septembre. Privilégiez le littoral et évitez le centre de Singapour, véritable étuve.
Meilleure période : de novembre à février.
Période à éviter : de mai à septembre

Indonésie

Pas facile de s’y retrouver en Indonésie ! La saison sèche s’étend de mai à juin, les mois de juin à septembre étant les plus favorables dans les îles méridionales et orientales de l’archipel. La meilleure période pour profiter de Bali tout en évitant le flot de touristes reste les mois de mai, septembre et octobre. À Sumatra et Bornéo, il pleut toute l’année avec un léger ralentissement entre juin et septembre. Les plus fortes pluies sont enregistrées entre décembre et mars, durant la mousson d’hiver provenant de la mer. Les Côtes Ouest et Sud sont les plus touchées. Tout à l’Est, les îles Moluques connaissent une inversion de la saison sèche, qui commence en octobre.
Meilleure période : de mai à septembre.
Période à éviter : de décembre à mars.

Plage au nord de Bali, près d'Amed

Plage au nord de Bali, près d’Amed      © AsiaTravel/shutterstock

Taïwan

D’avril à septembre, c’est la période de la mousson d’été, notamment au sud de l’île. Les versants montagneux exposés au sud sont particulièrement concernés par les fortes pluies. D’octobre à mars, les terres septentrionales et les régions connaissent la mousson d’hiver qui apporte moins d’humidité. C’est le bon moment pour profiter du Sud, beaucoup plus sec. Les mois d’octobre à novembre, moins marqués par la fraîcheur, sont également favorables pour partir.
Meilleure période : de octobre à mars.
Période à éviter : de avril à septembre.

Philippines

Visitez l’archipel entre décembre et février, saison relativement sèche au Nord-Ouest de Luzon, dans la région de Manille, sur toutes les côtes Ouest des Visayas et l’ensemble de Palawan. En revanche, durant cette période, les côtes orientales de Luzon, de Samar et du Nord de Mindanao sont abondamment arrosées par la mousson du nord-est. Les mois de mars à mai sont assez secs et chauds dans les mêmes régions. A L’Ouest, la mousson d’été commence en juin pour se finir en octobre. Le Sud reste alors plus accueillant que le Nord, où les pluies sont diluviennes. Parfois, celles-ci arrivent seulement à la mi-juillet. A noter que l’archipel est traversé par une vingtaine de typhons par an, fréquents de la mi-août à la mi-septembre.
Meilleure période : de décembre à février (sauf Est).
Période à éviter : de juin à octobre.

Australie (Nord-Est)

Dans le Queensland, au Nord-Est de l’île, le Wet ou saison des pluies a lieu de décembre à avril, avec une apogée des précipitations entre janvier et mars sur la côte. Les températures restent élevées durant cette période. De novembre à avril, la région de Cairns peut être affectée par les cyclones tropicaux. Pour profiter au maximum du site, réservez votre billet d’avion entre mai et septembre.
Meilleure période : de mai à septembre.
Période à éviter : de décembre à avril.

Whiteheaven Beach en Australie

Whiteheaven Beach en Australie      © Tanya Puntti/Shutterstock

Tableau récapitulatif

La Mousson

Où et quand partir pour éviter la mousson ?
     © Hachette Tourisme

* Lien sponsorisé

Crédit photo à la une : Shutterstock
Vos commentaires

Bonjour,
Je souhaiterais partir en Asie du Sud Est (Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Laos, Birmanie, Malaisie) d avril a Juillet inclus. C est la période des moussons selon votre site internet. Est ce vraiment dangereux de partir a cette periode ? Cela endommagera vraiment mon voyage ?
Bien a vous,
Simon

C’est vraiment dommage qu’un site aussi sérieux et utile que le votre fasse la promotion des balades à dos d’éléphants en Thaïlande alors que l’on sait au jour d’aujourd’hui largement le traitement qui est infligé à ces pauvres pachydermes pour permettre aux touristes de faire cela, le dos des éléphants n’est pas fait pour supporter du poids seulement leur cou et à nu…
Cordialement.

Bonjour Anabelle, c’est pourquoi nous avons pris soin dans notre guide de faire une sélection drastique des agences et de n’indiquer que celles qui se préoccupent de bien traiter les éléphants. Mais cela n’empêche pas en effet tout un chacun de se renseigner au préalable afin de décider si oui ou non il souhaite faire une balade à dos d’éléphants. Bien cordialement, l’équipe Évasion

Vous ne devriez même pas proposer d’agences du tout. C’est aussi aux agences de voyages, qui ont une grande influence, d’aider les gens à comprendre que ça ne ce fait pas, un point c’est tout.

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Vous ne devriez même pas proposer d’agences du tout. C’est aussi aux agences de voyages, qui ont une grande influence, d’aider les gens à comprendre que ça ne ce fait pas, un point c’est tout.

Bonjour Anabelle, c’est pourquoi nous avons pris soin dans notre guide de faire une sélection drastique des agences et de n’indiquer que celles qui se préoccupent de bien traiter les éléphants. Mais cela n’empêche pas en effet tout un chacun de se renseigner au préalable afin de décider si oui ou non il souhaite faire une balade à dos d’éléphants. Bien cordialement, l’équipe Évasion

C’est vraiment dommage qu’un site aussi sérieux et utile que le votre fasse la promotion des balades à dos d’éléphants en Thaïlande alors que l’on sait au jour d’aujourd’hui largement le traitement qui est infligé à ces pauvres pachydermes pour permettre aux touristes de faire cela, le dos des éléphants n’est pas fait pour supporter du poids seulement leur cou et à nu…
Cordialement.

Laissez un commentaire